Le placement d’ouvriers

travailenfantusxix

Dans le petit monde du jeu de société, il y a, comme ailleurs, des modes. Je vais me pencher ici sur l’une d’entre elles, le placement d’ouvriers. Celui-ci n’a pas toujours existé. À une époque, on ne faisait que des jeux de parcours (le Jeu de l’oie) ou des jeux de plis (le Tarot). Le nombre de mécanismes a fortement augmenté ces dernières années. Un des plus populaires actuellement est le placement d’ouvrier ou « Worker Placement ».

Dans un jeu de placement d’ouvriers, les joueurs disposent d’un stock de pions représentant leurs « ouvriers », grâce auxquels ils choisissent, parmi un ensemble limité d’actions disponibles, à tour de rôle, et une action à la fois, toutes les actions qu’ils effectuent durant un tour. Chaque action ne peut traditionnellement être réalisée que par un seul joueur.

♠ Les premiers jeux utilisant ce mécanisme : Bus chez Splotter (1999), Way out West de Wallace (2000)

pic166866_md

pic198418_md

 

♠ Le jeu qui a rendu le mécanisme populaire : Caylus chez Ystari (2005)

pic1146786_md

 

♠ Le jeu qui est devenu l’archétype du jeu de placement d’ouvriers : Agricola de Rosenberg (2007)

pic259085_md

On peut dire que le mécanisme plaît à Uwe Rosenberg, puisqu’il l’a réutilisé dans beaucoup de ses jeux : Caverna, Ora et Labora, Feast for Odin, Le Havre, Terres d’Arles

 

♠ Les jeux dans lesquels les classiques pions et marqueurs symbolisant les ouvriers sont des dés (avec toutes les manipulations que cela autorise) : le premier était Kingsburg (2007), parmi les suivants il y a eu Alien Frontiers (2010), Troyes (2010), La Granja (2014)

pic253057

pic3360924_md

pic750583_md

pic2031777_md

Au chapitre des dés, mentionnons aussi Stone Age (2008), qui fait lancer au joueur un dé par ouvrier récoltant des ressources

pic1632539_md

 

♠ Les jeux dans lesquels vos ouvriers peuvent mourir, que ce soit « naturellement » ou du fait d’un sacrifice : Descendance (2011), Asgard (2012)

pic2760568_md

pic1529138_md

 

♠ Les jeux dans lesquels les ouvriers peuvent s’améliorer : Praetor (2014)

pic1963503_md

 

♠ Certains jeux de placement d’ouvriers n’obéissent pas rigoureusement à la définition générale du mécanisme donnée en introduction (d’où le traditionnellement) et permettent à plusieurs joueurs d’occuper les mêmes spots d’action. Pour cela, le joueur :

  • ajoute un nombre supérieur/de meilleurs ouvriers que ceux présents pour réaliser l’action : Bruxelles (2013), Marco Polo (2015)

pic1726346_md

pic2461346_md

  • renvoie l’ouvrier présent chez son propriétaire, qui pourra le réutiliser à son tour : Euphoria (2013), Charterstone (2017)

pic1615561_md

pic3322613_md

  • ajoute un ouvrier qui affronte celui déjà présent, le perdant aura perdu son tour : Carson City (2009)

pic577030_md

  • enchérit avec ses ouvriers pour être majoritaire sur le spot et être le seul à pouvoir réaliser l’action (les ouvriers des autres joueurs ne feront rien) : Vanuatu (2011), Keyflower (2012)

pic1288264_md

pic2278942_md

  • utilise son ouvrier joker pour réaliser une action sur un spot déjà occupé : Vitculture (2013)

pic2619743_md

  • utilise un ouvrier spécialisé pour envoyer l’ouvrier présent à l’infirmerie (où il devra se contenter d’un maigre lot de consolation) : Argent The consortium (2015)

pic2336020_md

  • détermine l’ordre de résolution ou la puissance ou le coût de l’action en fonction du moment dans le tour où il place son ouvrier : Age of Empires III (2007), Jorvik (2016, aka Die Speicherstadt 2010), Anachrony (2017)

pic990261_md

pic3144425_mdpic3499707_md

 

♠ Les jeux dans lesquels les ouvriers sont spécialisés : Le Parrain (2017)

pic3364797_md

 

♠ Les jeux dans lesquels les spots sont disposés sur une « rivière d’actions » à sens unique (en posant un ouvrier, on renonce à tous les spots précédents) : Egizia (2011), Francis Drake (2011)

pic586431_md

pic1616979_md

 

♠ La résolution des actions peut être immédiate (Agricola) ou différée à une phase ultérieure du tour (Caylus). Tzolkin (2012) se distingue en donnant au joueur la possibilité de décider du nombre de tours pendant lesquels l’ouvrier reste attelé à une action : plus il le récupère tard, plus l’action alors déclenchée est puissante

pic1413480_md

 

♠ Enfin, éternelle polémique inutile, le thème. Il y a les jeux qui en ont un et ceux qui n’en ont pas ou si peu. Parmi les jeux de placement d’ouvriers réputés avoir un thème (une licence Donjons et Dragons ou des vikings, quoi…), on trouve : Lords of Waterdeep (2012), Champions of Midgard (2015)

pic1116080_md

pic2869714_md

 

[Certains jeux remplissent bien entendu plusieurs critères, j’ai privilégié la variété des titres]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s