Épatez la galerie

The Gallerist est un jeu de Vital Lacerda sorti en 2015 suite à une campagne Kickstarter. Pour ceux qui ne connaissent pas le bonhomme, il est réputé pour créer des jeux de gestion très exigeants, mais dont les mécanismes très imbriqués simulent à merveille le thème abordé. The Gallerist n’échappe pas à la règle. Jetons un œil à cette mouture.

fullsizeoutput_2f33

Dans The Gallerist, vous voilà gérant d’une galerie d’art. Votre but est de gagner le plus d’argent possible. Vous devrez pour cela enrichir votre collection d’œuvres inestimables. Mais pour acquérir de telles pépites, il faudra investir. Peut-être qu’il vaudrait mieux commissionner un artiste inconnu puis d’en faire la promotion pour augmenter sa côte ?

fullsizeoutput_2f31

Chaque joueur possède un plateau personnel représentant sa galerie, dans laquelle il pourra exposer fièrement ses acquisitions. Et même les plus immondes croutes… Le marché de l’art n’est affaire que de communication ! Avec une belle campagne de pub bien menée, il se peut que votre toile achetée quelques piécettes deviennent le rêve de tous collectionneurs !

fullsizeoutput_2f30

The Gallerist est un jeu de gestion très interactif. Tout s’articule autour de la Plaza où des V.I.P., des collectionneurs ou autres investisseurs vont circuler entre les galeries des  joueurs. Ils vous apporteront du soutien financier, de l’influence, et permettront d’augmenter la popularité de vos artistes. Ils font donc l’objet d’une lutte permanente pour tenter de les attirer dans son musée…

Les joueurs choisissent à leur tour de visiter une des quatre zones du plateau :

  • Le village des artistes, où vous pourrez découvrir un nouveau talent et acheter des œuvres.
  • Le centre d’affaire, où vous signez des contrats et vendez des toiles, en espérant en tirer un généreux bénéfice.
  • Le centre média, où vous pouvez recruter des assistants et promouvoir vos artistes préférés pour augmenter la valeur de leurs créations.
  • Le commerce international, où vous pourrez tenter de gagner aux enchères une nouvelle toile tout en grappillant de nombreux avantages.

Là encore le choix des actions n’est pas simple : chaque zone est le sujet d’une petite course de type « premier arrivé, premier servi ». Il faudra de plus se placer judicieusement car vous pourrez profiter d’actions bonus pendant le tour des autres joueurs si vous avez pris la place avant eux… Du moins si vous avez bien planifié votre coup en conservant les ressources nécessaires. Un bon joueur de The Gallerist se doit donc de surveiller en permanence ce que font ses adversaires.

The Gallerist est un jeu riche et complexe à ne pas mettre entre toutes les mains. Heureusement toutes les actions sont logiques et en parfaite adéquation avec le thème, ce qui rend l’apprentissage plus simple. Tous les détails subtils sont rappelés par une iconographie aux petits oignons. L’édition bénéficie d’un design atypique superbe, qui colle parfaitement à l’ambiance. Même s’il vous faudra une ou deux parties « crash test » pour dompter la bête, nul doute que ce jeu offrira des moment passionnants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s