Soirée du 17 novembre

A mon tour de m’essayer au compte rendu  (c’est une première pour moi)

Soirée en petit comité, nous n’étions que 7, mais avec une grande envie de jouer.

Un premier jeu a réuni 3 personnes autour de Mégawatts de Friedemann Friese.

aa6a5230439b59f395a3438c0ef65af1ce93IMG_2271

Principe général

Chaque joueur représente un consortium qui, grâce à des centrales électriques, produit du courant et s’occupe de mettre en place un réseau électrique. Durant la partie, chaque joueur achète aux enchères des centrales électriques et des matières premières pour les faire fonctionner (chaque centrale est capable de produire de l’électricité pour un certain nombre de villes tel qu’indiqué sur sa carte). De plus, chacun devra faire attention à implanter son réseau électrique dans un maximum de villes car l’énergie produite ne rapporte que si elle est fournie à une ville où l’on est implanté.

Le seul hasard dans le jeu réside dans l’ordre d’arrivée des centrales dans le jeu.

Des informations supplémentaire se trouvent sur ce blog à la date du 3 novembre

 

Pendant ce temps 4 joueurs s’étaient lancés dans une partie de Broom service de Alexander Pfister et Andreas Pelikan

broom-service_eclate

 

Le Principe général

s joueurs deviennent des sorcières, des druides et des cueilleurs, qui produisent de puissantes potions et les livrent à l’aide du Broom Service dans tout le royaume magique. Manche après manche, les rivaux enchantés choisissent quatre de leurs dix cartes Rôle. Sur chaque carte figure une action brave et une action lâche.
Les actions braves sont plus intéressantes, mais peuvent être perdues à cause des autres joueurs. Les actions lâches sont moins profitables, mais plus sûres. Quelles cartes Rôle allez-vous choisir secrètement ? Que vont choisir vos rivaux ? Qui sera brave et qui sera lâche ?
Le vainqueur est le joueur détenant le plus de points de victoire après sept manches.

 

En deuxième partie de soirée, après quelques curly

IMG_2275

 

le jeu Karuba de Rüdiger Dorn a réuni 4 joueurs (Hadil était arrivé entre temps)

Karuba_large01IMG_2277

Le principe du jeu

Karuba est un jeu sur thème d’exploration et de chasse aux trésors qui se joue sur un plateau individuel, en simultané. Sur son plateau, chaque joueur possède 4 explorateurs, qui doivent traverser la jungle pour rejoindre 4 temples.

Tout en jouant chacun pour soi, les joueurs font cependant la course, car chaque couleur de temple offre une récompense en points de victoire qui diminue au fur et à mesure de chaque découverte. En route sur le chemin du temple, les joueurs tenteront aussi de ramasser des trésors qui rapportent des points de victoire supplémentaires.

Karuba se joue en simultané. L’un des joueurs est le « chef d’orchestre » des tours de jeu. Il prend une tuile jungle de sa pioche et annonce son numéro à voix haute. Les autres joueurs prennent la tuile du même numéro dans leur propre réserve, et ensuite chacun doit utiliser la tuile sur son propre plateau.

Il y a deux façons d’utiliser la tuile:

  • Soit le joueur la pose sur son plateau, sur la case de son choix, sans être obligé de faire correspondre les chemins (même si c’est préférable pour déplacer les explorateurs), mais sans avoir le droit de la pivoter.
  • Soit le joueur la défausse pour déplacer un explorateur d’autant de cases que de chemins sur les bords de la tuile.

Et c’est tout, le tour de jeu est aussi simple que ça! Les joueurs utilisent les mêmes tuiles au même moment, mais pas nécessairement de la même façon. C’est donc le joueur qui aura fait les meilleurs choix tactiques qui ramassera le plus de trésors ou rejoindra les temples le plus tôt.

 

En parallèle le jeu Favor  of the pharoh de tom Lehmann a réuni les 4 autres joueurs

bezfotp

IMG_2280

Le principe du jeu

C’est un jeu de dicebuilding en vous préparant à un lancé de dés final pour gagner les faveurs du Pharaon et remporter la partie.

Vous avez des dés spéciaux et une cinquantaine de tuiles personnages (mais 21 sont utilisés dans une partie). Ils sont organisés par couleurs pour indiquer leur fonction dans le jeu

  • les tuiles jaunes apporte des dés et représentent le peuple
  • les tuiles bleues représentent la prêtrise permettent de manipuler les dés
  • les tuiles rouges Artefacts donnent des pouvoirs one shot

 

La différence avec To Court the King dont le jeu est directement tiré, c’est que maintenant les valeurs et les combinaisons que vous devez faire pour revendiquer un personnage sont séparées de ce personnage. Il y a des niveaux à atteindre pour avoir le droit de les revendiquer. Il y aussi des jetons bonus pour relancer les dés ou en ajouter à votre lancé. On en reçoit si on est mal placé dans l’ordre du tour, ou avec certaines tuiles.

 

Après ces parties endiablées quelques uns sont rentrés chez eux en rêvant de prendre leur revanche la semaine prochaine.

A bientôt

 

 

 

 

2 réflexions sur “Soirée du 17 novembre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s